03/10/2012

14 octobre 2012

La campagne autour du projet de nouvelle constitution donne une nouvelle notoriété à des auteurs depuis longtemps disparus.

D'abord Beaumarchais et Rossini. Que de vocations de Don Basile à Genève.

Puis la trilogie de Pagnol, la façon de faire le pastis de César. Vous savez, le quatrième tiers.

Enfin, Sigmund Freud a détrôné Saint-Hubert, patron de qui vous savez !

14:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : constitution | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.