18/07/2012

Eté 2012

Eté 2012

En ce début d'été, les Cinémas du Grütli nous gâtent doublement.

Pour le cinquantenaire de la mort de Marilyn Monroe, quelques solides productions dues aux maîtres artisans Hawks, Hathaway, Wilder, etc., pas "d'incunables", pas non plus "Asphalt Jungle" ou "Don't Bother to Knock", mais "Niagara", quand même ! Aussi, pour notre grande délectation, quelques monuments : Cary Grant, Jane Russell, Ginger Rogers et une galerie d'acteurs-trices dit-e-s de deuxième plan qui firent la gloire du cinéma américain jusqu'au début des années '60 et la fin des Majors.

Enfin, la rétrospective James Gray ! Aucun des films projetés, si je ne m'abuse, n'est inconnu. Mis ensemble, surgit une œuvre, une vraie, celle d'un grand cinéaste, cinéphile, homme de culture et de raffinement. Les sujets abordés, la façon de traiter chaque plan, les choix pour les bandes sonores, nous prennent aux tripes et font marcher nos neurones. Beaux cadeaux.

Qu'il fasse chaud ou
Qu'il fasse froid
Il y a toujours une
Salle de cinéma…

Enfin, on l'espère.

16:51 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinémas grütli | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.