05/06/2009

Que faire de Pascal Couchepin ?

Depuis quelques temps, il ne se passe de jour où un organe de presse n’évoque le départ à la retraite de Pascal Couchepin.

L’âge n’est pas la seule raison. Pensez à Gustave Ador ; la longévité au gouvernement non plus, souvenez-vous de Ludwig von Moos, au même département, avec le même résultat tangible, mais sans l’ignominie de la Ve révision de l’assurance-invalidité.

Imaginez l’état des finances fédérales si on devait passer par pertes et profits l’éléphant valaisan qui se promène dans le magasin de porcelaines que constituent la sécurité sociale, la santé, la culture, etc.

Non, à perpète au gouvernement, jusqu’à ce qu’il produise quelque chose d’utile à nos concitoyen-nes, surtout aux plus défavorisé-e-s d’entre eux !

Au fait, y a-t-il une rubrique « débiteurs douteux » dans les comptes de la Confédération ? Dans son propre intérêt, Merz devrait s’en préoccuper.

08:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Prendre la place de Otzli sur les hauteurs enneigées.

Écrit par : Victor Devaud | 06/06/2009

Quel bel article....

Sans arguments...

Grandiose!

Écrit par : Angelo Maiorano | 12/06/2009

Au fait, y a-t-il une rubrique « débiteurs douteux » dans les comptes de la Confédération ? Dans son propre intérêt, Merz devrait s’en préoccuper.

Mais Mertz ne va jamais s'en occuper! Car à ce jour ce ministre défend becs et ongles tous les débiteurs très douteux!

Son propre intérêt étant de défendre une UBS, un secret bancaire, trop peur de ne pas revoir les milliards offerts à cette banque.

Finalement, que se soit un Couchepin, un Merz, une Clamy-Rey ou une Leuthard, ils sont tous amis comme les doigts de la main.
Tous ne défendent que leurs intérêts et non les intérêts de l'Etat.

Écrit par : patrice | 10/07/2009

Que Couchepin organise des ballades en montagne pour les dames patronnesses genevoises Salika Wenger et Maria Roth-Bernasconi qui, pour notre plus grand malheur, encombrent les boulevards de la liberté.
Je lui suggère d'emmener ces dames à travers toutes les montagnes du continent européen, ainsi pendant au moins une bonne décennie nous serons libérés de ces femmes qui par leurs jacassements continuels font peur aux petits enfants.

Écrit par : Hypolithe | 10/07/2009

Le PS devrait lui donner une carte de membre car les dictateurs ont toujours été dans les bons papiers du PS. Vous voulez des exemples ? Honecker, Ceaucescu, Jarulewski, Staline, Pol Pot, Castro, etc.

Écrit par : octave vairgebel | 10/07/2009

Les commentaires sont fermés.