24/03/2009

La machine à remonter le temps

Nous vivons vraiment un temps de progrès.

  1. Les gouvernements, de plan de relance en plan de relance, distribuent de l’argent qu’ils n’ont pas. Là, nous remontons à la Révolution française, vous savez, les assignats. L’âme d’un certain banquier Law doit se délecter.
  2. Nos petits-enfants trouveront-ils, dans leurs affaires de famille, des « emprunts russes » de 2009 qu’ils essaieront désespérément de négocier ? Là, nous ne remontons qu’au début du XXe siècle.
  3. Depuis le début de l’année, le Conseil fédéral me fait penser à l’une des périodes peu connues ou méconnues de la Révolution française : le Directoire. Hans-Rudolf Merz en Barras. Un film de Sacha Guitry et là nous oscillons entre la fin du XVIIIe siècle et l’après-guerre.
  4. En deux ans, Benoît XVI a ramené l’Eglise catholique romaine au Moyen Âge. A quand le retour du peuple déicide. Forcément, ça m’intéresse.

Je vous le dis : nous rajeunissons !

17:56 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.