04/03/2009

Arrogance et fatuité

Nous pourrions rire. Nous aurions tort. Des milliers de places de travail sont en jeu. La survie de centaines de petites et moyennes entreprises (authentiques pourvoyeuses de places de travail «saines») est en danger.

Le secret bancaire chancelle, victime de son arrogance et de sa fatuité, pas sans similitude avec la fin du bloc soviétique entre 1989 et fin 1991.

Quelqu’un se lèvera-t-il pour affirmer que derrière la chose trop exaltée, trop honnie, excès d’honneur, excès d’opprobre, il y a un métier, un savoir-faire, des hommes et des femmes compétents qui ont d’autres services à proposer à la clientèle que … cette chose !

Ça viendra, peut-être.

10:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

L'arrogance et la fatuité constituent le propre des banquiers en général, ceux de l'UBS en particulier. Cette arrogance est malheureusement largement relayée par la classe politique qui mégote autour des concepts de "soustraction" et de "fraude", toute égarée qu'elle est dans un certain orgueil national. Elle ne voit évidemment pas que les pressions de l'extérieur vont se faire de plus en plus grandes. Et, qui plus est, la population ne comprend plus ce genre de découpage de cheveux en quatre.

L'approche strictement légaliste ("nous avons signé des accords que nous respectons") ne tient pas plus la route. Lorsque la Suisse sera placée sur la liste des paradis fiscaux, ce qui paraît inévitable, les propos lénifiants, suffisants et arrogants des Lombardini et autres prétendus défenseurs de la Suisse ne serviront plus à rien.

Mais alors, les entreprises auront disparu et les places de travail seront déjà perdues.

Écrit par : Déblogueur | 04/03/2009

Une Grenouille vit un Boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n'était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s'étend, et s'enfle, et se travaille,
Pour égaler l'animal en grosseur,
Disant : "Regardez bien, ma soeur ;
Est-ce assez ? dites-moi ; n'y suis-je point encore ?
- Nenni. - M'y voici donc ? - Point du tout. - M'y voilà ?
- Vous n'en approchez point. "La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages :
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Écrit par : Azrael | 04/03/2009

Surprenant ! Etonnant ! Incroyable ! Un socialo qui prétend défendre les PME alors que, seul, les fonctionnaires font partie de l'électorat de ce parti archaïque !!!!! Quel manque de sincérité ! ça sent les élections ! On recherche des voix partout sans aucun respect ! L'année des hannetons permet toutes les exagérations et les mensonges. J'aime beaucoup cette phrase : Un journaliste sportif n'a pas besoin d'être un sportif comme un journaliste politique n'a pas besoin d'être menteur et opportuniste !

Écrit par : Octave Vairgebel | 04/03/2009

Rauchverbot in Genf (dasselbe wie im Drittem Reich !)= 2000 emplois perdus à Genève + 500 établissements fermés ou en faillite. Une poignée de manipulateurs a réussi à semer la discorde entre fumeurs et non-fumeurs. Le vrai ennemi ? Les seuls ANTI-FUMEURS ! Le Parti socialiste genevois a approuvé cette mesure liberticide, à la remorque des VERTS.(50 voix roses-vertes contre 29) Unanimement. Il n'y aura pas un mort en plus ou en moins: la Passivrauch de Goebbels ne doit pas être confondue avec le tabagisme, seul réellement nocif.Jawohl ! Et vive la névrose obsessionnelle de "pureté". On sait où cela mène ! Les obèses sont maintenant dans le collimateur des hygiénistes roses-verts. Demain, les musulmans et les juifs à cause de leur "empreinte carbone" ?

Autre bobard entraînant la crédulité populaire et l'endoctrinement: Jean Z. puisqu'il faut l'appeler par son nom , dans ses prêches outranciers, estimait que la Suisse était dirigée par "22 monstres froids", les banquiers.Ce socialiste repu fut donc le premier à attaquer la place financière suisse= 15, 6 % du PIB. Or le secret bancaire fait partie (implicitement) des droits de l'individu...donc des Droits de l'Homme. La Suisse n'a pas abrité que des fortunes sales dans ses coffres. Merci pour les emplois (fort menacés) de se secteur aussi.

Pour vous renseigner, visitez:

http://www.cartonrougeducitoyen.ch

Écrit par : Martin Tamar | 11/11/2009

Les commentaires sont fermés.