27/07/2008

... et de 717 !

Le 1er août approche. Pour ce 717e anniversaire que souhaitons-nous à la Suisse ?
Mieux dit, que nous souhaitons-nous ?

  1. Un seul pays européen du Léman au Bodan, guéri des tentations lilliputiennes du Kantönligeist, débarrassé des faux problèmes identitaires, ayant confiance en lui-même.
  2. Un tissu de communes fortes, en nombre réduit probablement par rapport à nos effectifs pléthoriques, ne craignant rien pour leur autonomie, donc capables d’entreprendre.
  3. Un pays débarrassé de sa méfiance atavique à l’égard des grands centres urbains et qui considère ceux-ci comme des phares de la Suisse dans le monde. Nos métropoles sont si modestes !
  4. Une Suisse ouverte au monde, accueillante, partenaire fiable de la communauté internationale, active, utile et visible en matière de politique, non pas étrangère, mais extérieure.
  5. Une armée, à propos de laquelle l’autorité politique aura enfin répondu à la question : qui est l’Ennemi, puisqu’il n’y a plus l’épouvantable bloc soviétique ? D’où vient la menace et en quoi consiste-t-elle ?

Bon anniversaire à toutes et à tous, habitantes et habitants de ce pays.

09:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : 1er août | |  Facebook

07/07/2008

Avec détermination et humilité

Une refonte constitutionnelle complète et l’élection d’une constituante, c’est probablement une fois par siècle et une fois dans une vie !

J’ai voulu donc être candidat pour entreprendre ce voyage en terre peu connue, mais dont la navigation s’annonce passionnante et, probablement, pleine d’embûches.

Avoir un outil rénové pour pouvoir façonner un avenir de progrès pour le canton et, ce faisant, tenter de régénérer le débat public, voilà un ambitieux programme de travail qui sollicitera connaissances, compétences, habileté, savoir-faire et convictions fortes.

Il ne faudra pas, non plus, oublier de respecter les convictions d’autrui.

Il n’y aura pas de nouvelle constitution à Genève si le résultat des travaux n’est pas authentiquement un BIEN PARTAGÉ.

Rendez-vous tout au long de cet été-automne jusqu’au 19 octobre 2008 et après, s’il plaît au peuple de Genève !

11:06 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook