07/07/2008

Avec détermination et humilité

Une refonte constitutionnelle complète et l’élection d’une constituante, c’est probablement une fois par siècle et une fois dans une vie !

J’ai voulu donc être candidat pour entreprendre ce voyage en terre peu connue, mais dont la navigation s’annonce passionnante et, probablement, pleine d’embûches.

Avoir un outil rénové pour pouvoir façonner un avenir de progrès pour le canton et, ce faisant, tenter de régénérer le débat public, voilà un ambitieux programme de travail qui sollicitera connaissances, compétences, habileté, savoir-faire et convictions fortes.

Il ne faudra pas, non plus, oublier de respecter les convictions d’autrui.

Il n’y aura pas de nouvelle constitution à Genève si le résultat des travaux n’est pas authentiquement un BIEN PARTAGÉ.

Rendez-vous tout au long de cet été-automne jusqu’au 19 octobre 2008 et après, s’il plaît au peuple de Genève !

11:06 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook

Commentaires

C'est exactement de cette façon que doit s'envisager le travail d'une refonte constitutionnelle.

Nous ne sommes peut-être pas d'accord sur les détails (là où se cache le diable!) mais certainement nous partageons l'esprit dans lequel ce chantier devrait être envisagé.

Le plus grand des pièges est celui dans lequel sont déjà tombés certains,faire de la Constitution une loi d'organisation, bourrée de revendications qui, aussi intéressantes et justifiées puissent-elles être, n'ont pas leur place à ce niveau.

Espérons que cette embûche au moins sera évitée opur faire de notre future Charte fondamentale un texte souple qui dessine les contours certains laissant au temps et aux générations futures la possibilités de "nivguer" avec un vaisseau qui sera, alors, d'un autre âge.

J'espère, comme vous, faire partie de cette aventure à la fois humaine et sociétale, si le Peuple de Genève le veut.

Écrit par : patrick dimier | 07/07/2008

Réécrire la Charte constitutionnelle doit rester une tâche des plus nobles qui nous est donné d'effectuer.

Espérons un texte svelte, retraçant les grands principes sur la séparation des pouvoirs et la spécification de chacun, l'apport de la connaissance dans les décisions politiques.

Un changement de mentalité s'impose; peut-être que ce changement viendra de là?

Bonne chance à vous 2 !

Écrit par : Micheline | 07/07/2008

Je fais des tresses africaines et des dreadlocks à la Bob Marley.
Je me déplace à votre domicile pour vous coiffer. 90.- seulement. Travail soigné.
Je vous fais les coiffures de vos stars préférées : Alicia Keys (tresses africaines), Beyoncé (tissage), Sean Paul (tresses plaquées), Bob Marley (dreadlocks), ...

Vous pouvez me joindre depuis la Suisse au : 078/776.54.49
Vous pouvez également me joindre depuis l'étranger au : +41.78.776.54.49
Vous pouvez aussi poster un commentaire à l'article "Tresses africaines - Dreadlocks rastas" du blog :
http://combatspirituel.skyrock.com

Écrit par : coiffeuse afro tresses africaines dreadlocks rastas | 07/07/2008

Le problème des dreadlocks c'est qu'au lieu de couper le cheveux en 4 comme le font les juristes, ils les nouent, comme le font tous ceux qui ne veulent pas d'évolution et veillent à leur pré carré!

Alors pour la mise en plis, votez communiste!

Dommage que le débat intéressant entre deux bons penseurs politiques soient mixé avec une tresse plaquée et non pas augmenté par une bonne tresse au beur!

Écrit par : JULES | 08/07/2008

Les commentaires sont fermés.