17/04/2008

Antisémite, qui, quoi ?

Quelques précisions après l’entretien accordé par M. Donath au journal « Le Temps ».

1. Non, Jean Ziegler n’est pas antisémite. S’il devait l’être, je me proclame de suite antisémite, tout juif que je sois et fier de l’être.

2. L’Etat d’Israël est un des presque 200 membres de l’Organisation des Nations Unies. Son comportement est susceptible d’appréciations diverses. Les critères d’Amnesty International, de Human Rights Watch ou du délégué des Nations Unies à l’alimentation et à la faim dans le monde me conviennent parfaitement.

Albert Rodrik
Juif

10:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Félicitations pour votre Courage! C'est dommage que des personnes comme vous ne s'expriment pas souvent sur cette crise fratricide qui endeuille chaque jour tout être Humain Digne de ce nom.

Oui, et c'est Vrai, notre Ziegler national est loin d'être un antisémite. N'aurait-il pas lui même d'ailleurs du Sang Juif dans ses veines.

Gorgui NDOYE

Écrit par : NDOYE GORGUI | 17/04/2008

A la lecture de ceci:
"""
Nous avons aussi parlé de la nomination de Jean Ziegler à ce Conseil, qui me déplaît fortement car il est souvent à la limite de l'antisémitisme et connu pour ses relations troubles avec certains dictateurs.
Et de l'Iran et de sa volonté d'acquérir la bombe atomique.
Nous avons eu cet entretien juste avant son voyage en Iran.
"""
et des livres de J.Z., je dirais qu'il n'est pas seulement antisémite, mais aussi anti-suisse.
Faut-il rappeler qu'il a perdu tous ses procès en diffamation ?

Plus de précisions, ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Ziegler

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17/04/2008

Alors Victor, seriez vous un rescapé de la Garde de Fer? Vous semblez en partager plus d'une idée.

Et surtout vous écrivez absolument n'importe quoi.

Écrit par : Azrael | 17/04/2008

Il faudra quand même que quelqu'un prenne - M. Rodrik, peut-être... - la peine de m'expliquer comment on peut être antisioniste sans être antisémite.

"...mais aussi anti-suisse."

Vous avez parfaitement raison, Victor. Le tort qu'il a causé à notre pays est tout à fait considérable. Par chance, le mal a été circonscrit à des cercles d'hurluberlus zinzintellectuels de sa mouvance politique.

Ce n'est pas une circonstance atténuante, parce que l'intention de porter un préjudice maximum était inscrite à l'origine de la démarche livresque du personnage.

Écrit par : Scipion | 28/04/2008

@ Azrael.
"Alors Victor, seriez vous un rescapé de la Garde de Fer?",
...vous savez au moins de quoi vous parlez ?
"Et surtout vous écrivez absolument n'importe quoi.",
...seulement à votre avis, visiblement, mais surtout, sans en apporter aucune preuve, ni argument.
Contrairement à moi..."Plus de précisions, ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Ziegler", vous n'apportez aucune preuve de ce que vous avancez. Bien dommage, d'autres ont essayé avant vous...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29/04/2008

Si Ziegler n'est pas antisémite il n'est pas non plus sémitophile.Sa haine vicéral envers l'état Hébreux fait de lui un anti-Israëlien primaire.

Sa comparaison de la bande de Gaza à un camp de concentration nazi Israëlien le prouve.

D.J

Écrit par : D.J | 06/05/2008

Les commentaires sont fermés.