26/02/2008

Constituante

L’ample résultat du vote populaire du 24 février 2008 donne une double légitimité :

- celle de conduire une véritable refonte constitutionnelle et non un toilettage issu du plus petit dénominateur commun ;

- celle de « l’instrument » choisi, la Constituante, qui acquiert un statut dont on ne pourra faire bon marché.

Le résultat de dimanche dernier comporte aussi une mise en garde. L’opposition de principe des extrêmes fait déjà plus de 20 % des suffrages. Chacune et chacun, de droite et de gauche, est prévenu. Personne ne pourra prétendre qu’il ne savait pas.

Noble entreprise.

Fin février ‘08

08:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook