08/01/2008

Perles pour la nouvelle année

Dire que si le Parti socialiste suisse n’avait pas pris une veste le 21 octobre dernier, il ne serait rien arrivé à ce M. Blocher. C’est vexant, quand même. Mais pour qui ?

* * *

Le 12 décembre 2007 nous a ramené à la Révolution française. Vous savez bien, il fallait décapiter le roi et la reine pour montrer au bon peuple qu’ils n’étaient que des êtres humains et que leur sang était rouge.

Ses adversaires pensaient-ils que M. Blocher était d’essence supérieure et qu’il fallait un rituel d’expiation ?

Dommage que Claude Lévy-Strauss soit mort.

* * *

Si tant est que l’avenir progressiste de la Suisse dépend de l’UDC grisonne et bernoise, il faut se dépêcher de prospecter la descendance de Gnägi et d’Ogi, qui autant que Schlumpf au moins, ont marqué la Suisse de leur empreinte.

Y a-t-il quelques petits Wahlen qui traînent quelque part ? Vite, vite !

 

15:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Cher Monsieur Rodrik, où donc avez-vous pris que Claude Lévi-Strauss était mort ? A ma connaissance, il vit toujours, bien que sa santé ne soit guère florissante, et il a des chances de devenir centenaire cette année.
Avec mon meilleur souvenir,
Henry Pernet
Carpinteria, CA / USA

Écrit par : Henry Pernet | 24/01/2008

Les commentaires sont fermés.